Outre cette mesure, le Secrétariat à la protection civile recommande:

Après le tremblement de terre de 7,1 sur l’échelle de Richter, survenu mardi 19 septembre dernier et qui a secoué le centre de Mexico, on a demandé aux gens de ne pas fumer ou d’allumer toutes les sources d’incendie telles que allumettes, briquets, bougies ou autres. poêles.

En raison de l'effondrement des bâtiments, certaines rues ont été imprégnées d'une forte odeur de gaz, ce qui a alerté les citoyens.

Le gaz naturel peut causer de graves problèmes de santé en cas d'inhalation. Bien qu'il ne soit pas toxique en petites quantités, le risque d'intoxication augmente lorsque la quantité est supérieure.

Il est composé de méthane et, lors de la respiration, la personne peut avoir des vertiges et se sentir épuisée, provoquant un manque d'oxygène dans le cerveau et le corps, ce qui peut être mortel.

En cas de séisme, une éventuelle explosion doit être ajoutée, ce qui ne peut se produire qu'avec un minimum de gaz et d'étincelles. Le gaz naturel est potentiellement inflammable. Pour cette raison, et par mesure de sécurité, les autorités ont demandé à ne pas fumer ni utiliser aucune source d’incendie.

 

Outre cette mesure, le Secrétariat à la protection civile recommande:

- Garez-vous loin des grands immeubles

- Utilisez le téléphone uniquement en cas d'urgence

- Éloignez-vous des fenêtres ou des objets qui risquent de tomber

- Couper l'alimentation en gaz et en électricité

 

Parce que tu lis ça ...

Que faire si vous avez laissé vos enfants seuls à la maison?

Comment aider une personne souffrant d'une attaque de panique

Le triangle de la vie, réel

Comment gérer les informations après le séisme chez les enfants


Médecine Vidéo: Humanitarian Financing - The Grand Bargain and its impact for NGOs (Juin 2022).