Ils trouvent des préservatifs de boyau de porc d'il y a deux siècles

Les ouvriers du Archives historiques nationales de Tolède en Espagne, ils ont étudié la correspondance du duché de Béjar (1814-1830) lorsqu'ils ont trouvé un colis; Au début, on aurait dit que c’était un papyrus, mais quand ils l’ont vu plus en détail, ils ont découvert que c’était deux préservatifs il y a deux siècles.

 

Ces préservatifs sont faits de poitrine de porc À une extrémité, ils ont été cousus et à l'autre, ils ont une corde à ajuster. Ils devaient ensuite être trempés dans du lait pour adoucir leurs aspérités, puis désinfectés à l'eau tiède et remplis de talc ou de fécule de pomme de terre jusqu'à la prochaine utilisation.

 

C'étaient des objets de luxe, leur utilisation était donc courante chez les nobles et plus encore contraceptifs , ont été utilisés comme boucliers contre la syphilis o gonorrhée dans des environnements de prostitution.

 

Les copies, clandestines et réutilisables, appartiennent à quelques années au cours desquelles la peur de maladies vénériennes C'était un être vivant et l'église leur a opposé son veto parce qu'ils étaient considérés comme un "scandale de la nature". L'origine de ces deux préservatifs est inconnue, mais il est probable qu'ils sont arrivés de France, boyaux de porc ou d'agneau, entrés clandestinement en Espagne depuis l'Angleterre ou la France.

 

Ce n’est pas la première fois qu’on en trouve un exemplaire. Il y a quelques années, deux d’entre elles ont été retrouvées dans un livre de médecine dans la bibliothèque du Université de Salamanque et le Musée britannique a été chargé d’organiser une exposition de les préservatifs 450 ans Même en 1992, la maison Christie's vendit aux enchères l'une des maisons du début du XIXe siècle, d'origine française, qui mesurait vingt centimètres et avait dessiné un religieux à moitié nu parmi trois ecclésiastiques en construction.

Source
BBC World


Médecine Vidéo: L'HISTOIRE DU PRÉSERVATIF ???? (Octobre 2020).